aube.blog4ever.com

aube.blog4ever.com

La Thérapie du Champ Mental

 

La Thérapie du Champ Mental (TCM)

Thought Field Therapy (TFT)

 

 

Qu’est-ce qu’un champ mental ?

 


Le Dr Callahan a du forger ce concept pour rendre compte du phénomène survenant chez ses clients lorsqu’ils tapaient les points d’acupuncture dans un ordre séquentiel : il observa la soudaine disparition de leurs problèmes psychologiques. Toutefois une condition était nécessaire pour parvenir à un tel résultat : le patient devait penser consciemment à son problème.

C’est une expérience que tout un chacun peut faire que de vérifier qu’une pensée est liée à plusieurs autres, qu’elles sont organisées entre elles en une sorte de réseau, certaines présentes dans le champ du conscient et d’autres non, mais qu’il est possible d’avoir accès, à partir de l’une d’entre elle, à toutes les autres. Penser à un problème spécifique pourrait être comparé au chargement d’un fichier dans la mémoire RAM d’un ordinateur : une partie du fichier s’affiche à l’écran et le reste pourra apparaître d’un clic de la souris. Se concentrer sur un problème c’est focaliser son attention sur le problème et tous les liens qui constituent le champ mental propre à ce problème et c’est ce que le Dr R. CALLAHAN appelle une «syntonisation sur le champ mental ». Pensez à une expérience désagréable que vous avez vécue et laissez les émotions qui lui sont liées apparaître : que ce soit de la colère, de la honte, de la tristesse ou toute autre émotion c’est précisément ce qui est de nature à vous déranger ou même vous handicaper. Evaluez ce dérangement ou ce handicap sur une échelle allant de 1 à 10 où 1 correspond à une absence totale de toute trace du problème et 10 où l’émotion est à son maximum. Donner son appréciation sur une telle échelle est appelé donner une ESUD.   ESUD : évaluation subjective en unités de dérangement ou de détresse).

Le Dr Callahan utilise le concept du champ morphogénétique pour définir le champ mental comme une structure immatérielle et invisible permettant à un système de pensée, pouvant inclure « le problème », d’apparaître dans le conscient.

Une perturbation dans le champ mental est responsable des désordres associés à la représentation mentale que constitue « le problème ».

Comme les champs morphogénétiques, les champs mentaux et les perturbations ne sont pas de l’énergie, ils sont activés par l’énergie.

Le Dr CALLAHAN a découvert que le fait de penser à un problème donné, c'est à dire de se syntoniser sur le champ mental correspondant permet d'élucider une série particulière de points d'acupuncture dont la stimulation par digitopuncture dans un ordre séquentiel permettra l'activation des axes d'énergie représentés par les méridiens.

Pour le Dr CALLAHAN les perturbations sont causées dans le champ mental par des évènements psychiques traumatisants ou par des toxines. Sous l'effet de l'énergie libérée par tapement ces perturbations  disparaissent. Il est ainsi possible de définir une séquence thérapeutique consistant en stimulation par tapement de certains points d’acupuncture dans un ordre donné apportant un résultat immédiat et durable dans des affections telles que les phobies ou les séquelles d’évènements traumatisants.

Ce traitement consistant en la stimulation de points d’acupuncture dans un ordre donné, le sujet restant syntonisé sur le champ mental correspondant, permet une guérison rapide* la méthode se révélant plus efficace que tout traitement connu à ce jour.(Dr Callahan)

*(Dans les cas complexes plusieurs sessions et un changement radical du style vie pourront être indiqués mais les effets positifs sont généralement perçus dès la première session)

La même séquence administrée en pensant à autre chose qu'au problème ou administrée de façon désorganisée et au hasard ne délivrera aucun résultat.

Différents niveaux d'application des Techniques Callahan (CT-TFT) pourront être proposés selon la complexité du cas traité et en fonction de la qualification du Directeur d'Énergie à ces techniques: Algorithmes, Diagnostic (Dx), Technologie de la Voix (VT).

La séquence spécifique élucidée  par le Directeur d’énergie, constituera l’unité de base (holon) d’une procédure thérapeutique auto-administrée par le client. Plusieurs holons peuvent être nécessaires pour parvenir à la résolution d’un problème.

A la suite de l’administration de chaque holon l’état du client s’améliore successivement et de façon caractéristique par paliers successifs vers l’apaisement. Une notation subjective en ESUD (unités de détresse où le sujet est invité à noter sa souffrance sur une échelle de 1 à 10),  permet de suivre l’évolution du problème par l’évaluation subjective propre à celui ou celle qui en est le premier concerné.

Pour des cas non complexes comme les séquelles d’évènements traumatisants, les phobies simples, il n’est pas rare que quelques sessions seulement soient nécessaires et dans bien des cas une seule s’avère suffisante !

Mais le traitement va-t-il tenir ? L’amélioration va-t-elle durer ?

Comme le dit avec humour le Dr CALLAHAN ces questions ne sont jamais posées aux médecins ou psychothérapeutes de tout poil pour la raison très évidente qu’on est jamais en mesure de les poser, aucun traitement quel qu’il soit ne donnant des résultats aussi rapides !

Oui, le traitement va tenir ! Oui, il est possible d’avoir des rechutes !

Pourquoi ?

Il est patent que l’état psychologique d’un sujet est en relation directe avec son expérience traumatisante et c’est pourquoi dans un tel cas un traitement par la TCM (TFT) a un effet de gommage des symptômes : après traitement le sujet se sent très bien, typiquement, au point de présenter le syndrome de l’apex c’est à dire qu’il est capable de nier qu’un quelconque état émotionnel ait jamais été associé au problème !

Puisqu’il est incontestable que des rechutes surviennent, le Dr CALLAHAN a voulu en connaître la raison et cela l’a conduit à d’autres découvertes : celles des Toxines Energétiques Individuelles (TEI).

Il peut arriver que des aliments de base tels que le blé et dérivés, les céréales, le lait et dérivés, le sucre etc.. aient un effet toxique sur un sujet au point de neutraliser le traitement effectué par la TCM, d’où les rechutes.

C’est pour cette raison que nous demandons toujours à nos clients de tenir scrupuleusement le registre des aliments qu’ils ont pu consommer de sorte, qu’en cas de rechute, il nous soit possible de déterminer quel est l’aliment (ou les aliments) qui peuvent être en cause. Dans les cas complexes et difficiles le sujet pourra avoir à éviter ces aliments en général pendant une période d’au moins quatre mois.

La plupart des aliments toxiques sont les aliments préférés du sujet qui semble avoir à leur égard une véritable dépendance !

Cette dépendance est alors considérée comme faisant partie du problème et doit être traitée par la TCM en tant qu’addiction.

La mesure de la variabilité sinusale peut dans certains cas démontrer la toxicité d’un aliment.

Se tenir à l’écart d’un aliment ne veut dire en aucune façon diminuer la quantité de celui-ci  et c’est le concept de « Tolérance Zéro » qu’il convient d’appliquer et cela implique un arrêt total et absolu de sa consommation. Les Directeurs d’énergie (Energy Coaches) de l’Institut International pour les Thérapies Holistiques Auto-administrées sont formés à la Technologie de la Voix et peuvent déterminer, au téléphone, par l’analyse de celle-ci quels sont les holons thérapeutiques et détecter avec une grande précision quels aliments sont toxiques pour un sujet.

 

 

 

 

 

 source du texte 

  

http://www.fr.withyourvoice.com/Therapie%20du%20Champ%20Mental.htm

 

 

 

  vous  retrouverez ici le livre en pdf à telecharger sur l'EFT

  

 http://www.wisdomofbeing.com/manuelfrancais.pdf 

 


 



19/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 446 autres membres